« Le Niger tourne le dos à sa coopération militaire avec la France »

Le jeudi 3 août 2023, le Conseil National de Sauvegarde de la Patrie (CNSP) a publié un communiqué dénonçant tous les accords de coopération militaire avec la France. Cette décision marque un tournant dans les relations entre les deux pays, remettant en question le cadre de coopération sécuritaire établi jusqu’alors. La France, longtemps critiquée pour son ingérence dans les affaires des pays d’Afrique francophone, se voit maintenant confrontée à des militaires putschistes déterminés à prendre leur indépendance face aux anciennes pratiques de la « Françafrique ».

Une des preuves manifestes de cette volonté de réaffirmer la souveraineté nationale est la suspension de la diffusion des médias France 24 et RFI sur le territoire nigérien. Cette mesure prise par les nouvelles autorités témoigne de leur détermination à se libérer de l’influence des médias français, qu’elles qualifient d’instruments de propagande et de désinformation sur le continent africain. En mettant fin à ces partenariats médiatiques, le Niger montre sa volonté de ne plus être soumis à des narratifs extérieurs et de contrôler ses propres canaux d’information.

La dénonciation des accords militaires avec la France va ouvrir désormais la voie à de nouvelles perspectives de coopération internationale pour le Niger. En se libérant de cette relation historique, le pays peut désormais envisager des partenariats stratégiques avec d’autres acteurs internationaux. Parmi ces options prometteuses se trouve notamment la possibilité de collaborer plus étroitement avec la Russie dans le domaine de la sécurité et de la lutte contre la menace terroriste.

Au cours des dernières années, la Russie s’est affirmée comme un acteur clé dans la lutte contre le terrorisme en Afrique notamment au Burkina Faso et au Mali. Son engagement et son expertise dans ce domaine pourraient être des atouts précieux pour le Niger, qui fait face à des défis sécuritaires importants sur son territoire. Un partenariat avec la Russie pourrait offrir au Niger l’occasion de bénéficier de ressources et de compétences supplémentaires pour renforcer sa sécurité intérieure et protéger ses citoyens.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0