La Chine interdit l’utilisation des iPhones dans les agences gouvernementales

La Chine a récemment émis une directive interdisant aux fonctionnaires du gouvernement central l’utilisation d’iPhones d’Apple et d’autres marques de téléphones étrangers au travail, selon une information relayée par le Wall Street Journal.

La Chine avait déjà restreint l’utilisation d’iPhones par certains de ses fonctionnaires par le passé, ce qui suggère que cette nouvelle interdiction pourrait s’inscrire dans la continuité de cette politique. Cette initiative intervient dans un contexte international tendu, marqué par les relations tendues entre Washington et Pékin, qui se livrent à une guerre technologique depuis plusieurs années. La Chine a également exprimé sa volonté de devenir autonome dans le secteur technologique, réduisant ainsi sa dépendance vis-à-vis des entreprises étrangères.

Pour Apple, cette décision pourrait avoir des conséquences significatives. En effet, la Chine est l’un des plus importants marchés pour la société américaine, représentant près d’un cinquième de son chiffre d’affaires global en 2022. L’interdiction de l’utilisation d’iPhones par les fonctionnaires gouvernementaux pourrait non seulement réduire la demande en Chine, mais aussi nuire à l’image de la marque dans un marché clé.

Cette mesure rappelle également les restrictions similaires imposées aux États-Unis, telles que l’interdiction par la ville de New York de l’application TikTok sur les appareils appartenant au gouvernement. Ces actions reflètent l’importance croissante de la sécurité des données et de la souveraineté technologique dans un monde de plus en plus numérisé.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0