« Intervention Militaire au Niger : Les Chefs d’État-Major à Accra »

Activation de la force militaire de la CEDEAO pour rétablir l’ordre constitutionnel au Niger.

Ce samedi 12 août 2023, les chefs d’états-majors de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se réuniront à Accra, au Ghana, pour mettre en place une intervention militaire au Niger. Cette décision fait suite au sommet extraordinaire qui s’est tenu à Abuja le 10 Août, où l’organisation sous-régionale a annoncé l’activation et le déploiement de sa force en attente, en préparation d’une éventuelle intervention militaire au Niger.

L’objectif de cette réunion à Accra, capitale du Ghana, est de créer la force en attente nécessaire pour rétablir l’ordre constitutionnel au Niger. Les dirigeants des pays membres de la CEDEAO se pencheront sur les lignes directrices de l’opération, en mobilisant les ressources matérielles, logistiques et humaines nécessaires pour cette mission cruciale. Selon Serge Daniel, journaliste à RFI, les derniers ajustements, y compris l’établissement d’un éventuel calendrier d’intervention, seront également discutés.

La convocation de cette réunion a été motivée par la déclaration du président ivoirien, Alassane Ouattara, en marge du sommet extraordinaire de la CEDEAO qui s’est tenu le jeudi 10 août. Le président Ouattara s’est engagé à soutenir le rétablissement du président nigérien, Mohamed Bazoum, au pouvoir, justifiant ainsi la volonté d’intervention de la CEDEAO.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0