Impression Obligatoire sur les Cahiers au Togo : Ce que Vous Devez Savoir

Le gouvernement togolais a récemment émis la Note Circulaire N°020 2023/MEPSTA/MCICL/MDHCIR destinée aux imprimeurs et éditeurs, visant à renforcer la connexion des citoyens avec les symboles et emblèmes de la République togolaise. Cette initiative s’inscrit dans la perspective de consolider le tissu social, d’affirmer l’État de droit et de favoriser la paix et le vivre-ensemble, tous éléments essentiels pour un développement inclusif et une croissance partagée.

Dans cette optique, le gouvernement met l’accent sur l’éducation aux valeurs du civisme et de la citoyenneté, en particulier auprès des jeunes générations. Afin d’encourager une meilleure appropriation de ces valeurs et des symboles nationaux, les éditeurs et imprimeurs sont désormais tenus de participer activement à cette mission.

La mesure phare de cette Note Circulaire est l’inclusion obligatoire des symboles nationaux sur les couvertures des cahiers et des supports de notes. Les éditeurs et imprimeurs devront inclure le drapeau togolais, l’hymne national ainsi que la devise du Togo selon des indications spécifiques. Plus précisément, les éléments suivants doivent figurer sur les pages de couverture :

  • Deuxième page de couverture : Les trois couplets de l’hymne national et la devise du Togo.
  • Troisième page de couverture : La « Marche républicaine » accompagnée en filigrane par le drapeau togolais.

Il est impératif que les imprimeurs veillent à reproduire fidèlement les textes et les éléments indiqués dans la Note Circulaire afin de préserver leur sens et d’éviter toute diffusion de formulations erronées. Le but ultime est de renforcer la familiarité des citoyens avec ces symboles nationaux et de garantir une compréhension précise de leur signification.

Une copie des couplets de l’hymne national et de la « Marche républicaine » a été mise à la disposition des imprimeurs auprès du ministère des droits de l’Homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République. Cette démarche vise à faciliter la mise en œuvre de cette nouvelle exigence.

La Note Circulaire est signée par le ministre des enseignements primaire, secondaire, techniques et de l’artisanat, Prof Dodzi Komla KOKOROKO, soulignant ainsi l’importance accordée à cette initiative dans le développement éducatif et social du pays.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0