Crise au Niger : La Conférence des Évêques du Togo s’en mêle.

La Conférence des Évêques du Togo appelle à la diplomatie pour résoudre la crise politique au Niger.

Dans le sillage de la crise politique qui secoue le Niger depuis le coup d’État militaire survenu le 26 juillet dernier, la Conférence des Évêques du Togo a émis une déclaration où elle exprime sa solidarité envers le peuple nigérien tout en appelant à une résolution pacifique de la situation. Le pouvoir de Mohamed Bazoum ayant été renversé, la CEDEAO envisage une intervention militaire pour rétablir l’ordre constitutionnel, ce qui soulève des préoccupations à l’échelle régionale.

Dans leur déclaration, les Archevêques et Évêques du Togo, représentant l’Église Famille de Dieu au Togo, ont exhorté les décideurs politiques impliqués dans la crise au Niger à faire preuve de conscience et de responsabilité. Ils ont appelé à privilégier la voie diplomatique, la négociation, le dialogue et la médiation comme moyens essentiels pour parvenir à une résolution pacifique et durable de la crise.

La déclaration de la Conférence épiscopale du Togo reflète la préoccupation profonde de l’Église quant aux souffrances endurées par le peuple nigérien en raison de la crise politique. L’appel à écouter les « cris de détresse du peuple nigérien » souligne la gravité de la situation et l’urgence de trouver une solution qui préserve la stabilité et le bien-être du pays.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0