Guinée : Moussa Dadis Camara aurait réussi à s’évader de prison

Dans une tentative d’évasion, un groupe de militaires aurait attaqué la Maison Centrale de Conakry tôt samedi matin, libérant le capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de la junte au pouvoir en Guinée. Le capitaine Moussa Dadis Camara, ainsi que les colonels Claude Pivi et Moussa Thiegboro Camara, étaient détenus pour des accusations liées à des violations des droits de l’homme et des crimes présumés pendant leur période au pouvoir.

La Maison Centrale de Conakry, hautement sécurisée, a été le théâtre d’une évasion. Les assaillants ont mené une attaque coordonnée aux environs de 5 heures du matin, créant une distraction qui a permis de libérer les trois détenus de haut rang. Les responsables de la sécurité sont actuellement en train de recueillir des informations pour déterminer comment une telle évasion a pu se produire.

Le capitaine Moussa Dadis Camara était à la tête de la junte militaire qui a dirigé la Guinée de décembre 2008 à janvier 2010. Pendant cette période, des violations des droits de l’homme auraient été commises, notamment lors du massacre du 28 septembre 2009, où plus de 150 manifestants ont été tués par les forces de sécurité. Le colonel Claude Pivi et le colonel Moussa Thiegboro Camara étaient également dans le collimateur des autorités pour leur rôle présumé dans ces événements.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0