Faure Gnassingbé poursuit en justice un journaliste français

Ce matin s’est ouvert un procès devant un tribunal de Paris, mettant en scène le journaliste Nicolas Poincaré de RMC. Le procès en diffamation a été initié suite à une plainte de Faure Gnassingbe, qui accuse le journaliste de l’avoir qualifié de dictateur, de corrompu, et d’avoir transformé Lomé en plaque tournante du trafic de drogue.

L’information a été révélée par le journaliste d’investigation Ferdinand Ayité sur sa page Facebook.

Faure Gnassingbe, président du Togo depuis 2005, affirme que les déclarations de Nicolas Poincaré dans ses reportages sont diffamatoires et ont nui à sa réputation. L’accusation de dictature et de corruption est particulièrement sensible, car elle touche au cœur du régime togolais, qui a fait l’objet de critiques internationales à plusieurs reprises.

Pour étayer sa défense, Faure Gnassingbe a dépêché des témoins depuis Lomé, la capitale togolaise. Ces témoins devraient fournir des éléments de preuve pour affirmer que les accusations portées à l’encontre du président sont infondées.

Il reviendra désormais au tribunal de Paris de trancher cette affaire et de déterminer si les propos de Nicolas Poincaré étaient diffamatoires.

+1
4
+1
3
+1
3
+1
7
+1
0
+1
1
+1
2