« Présence des Mercenaires Wagner au Niger » : Evgueni Prigogine Parle

Depuis quelques jours, des informations circulant sur les réseaux sociaux ont fait état de la présence présumée de mercenaires russes du Groupe Paramilitaire Wagner au Niger. Selon ces rapports, le groupe aurait conclu un accord avec les nouvelles autorités nigériennes et aurait envoyé des instructeurs sur place en prévision d’une éventuelle attaque des troupes de la CEDEAO contre le Niger. Cependant, le patron du Groupe Wagner, Evgueni Prigogine, a démenti catégoriquement ces allégations.

Le 6 août 2023, Evgueni Prigogine a pris la parole pour nier la présence de ses mercenaires au Niger. Sur son canal Telegram, il a clairement affirmé que l’avion cargo russe, un IL-76, qui aurait été aperçu atterrissant à Niamey, était en réalité une vieille vidéo prise au Soudan. Il a ainsi balayé les spéculations des médias occidentaux concernant une supposée arrivée de détachements de Wagner PMC pour soutenir les autorités nigériennes.

Dans le passé, Evgueni Prigogine avait fait des déclarations applaudissant le coup d’État du 26 juillet qui avait entraîné la destitution du pouvoir de Mohamed Bazoum au Niger. Il avait alors souligné que ce coup d’État était une manifestation de la lutte du peuple nigérien contre les tentatives de domination coloniale. Cependant, il a également réfuté les allégations selon lesquelles Wagner aurait été impliqué dans cet événement ou dans d’autres actes de pouvoir quasi-politique tels que des mutineries ou des renversements de gouvernement.

Le fondateur du Groupe Wagner a tenu à souligner que son organisation se concentre principalement sur la défense de la liberté et de l’indépendance des États et des peuples. Ils agissent en tant que guerriers armés pour protéger les civils contre les groupes armés et les terroristes, avec une efficacité notable.

Suite à ces déclarations de Prigogine, il est important de noter que les autorités nigériennes sont restées silencieuses, sans démentir la présence de mercenaires du Groupe Wagner sur leur sol. Elles n’ont pas pris position pour rejeter cette information ni affirmé n’avoir sollicité aucune intervention militaire de Wagner en cas d’éventuelle invasion de la CEDEAO.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0